Rechercher

La physiothérapie dans les sports mécaniques : Notre expérience des 24 heures du Mans '21

Les 24 heures du Mans, la course d'endurance ultime et l'événement le plus important de la carrière d'un pilote. Nous avons été honorés d'être invités à accompagner l'équipe et nous avons adoré chaque seconde de course. Voici notre expérience en tant que physiothérapeute...


1) La préparation est essentielle ! En tant que physiothérapeute dans le sport professionnel, votre rôle est de préparer les pilotes physiquement et mentalement à la course des mois, voire des années à l'avance. Un programme de musculation et de conditionnement sur mesure est essentiel pour s'assurer que les pilotes sont au sommet de leur forme physique le jour de la course. Leur cou doit résister à des forces extrêmes équivalentes à 3 à 5 fois la force de gravité, ce qui équivaut à un poids d'environ 35 kg au niveau du cou.



2) Un bon rapport personnel et professionnel avec l'équipe est vital. Vous passez tout votre temps ensemble, il est donc important qu'ils se sentent à l'aise en votre présence et que vous puissiez rapidement observer et gérer les besoins émotionnels et physiques des conducteurs. A-t-il besoin d'une présence apaisante pendant la course ? Réagit-il bien aux discours de motivation ? Ont-ils besoin de silence ? Aux 24 heures du Mans, la capacité à comprendre les besoins du pilote est encore plus cruciale car ils changent souvent au cours de la course.



3) Votre rôle est d'aider et de surveiller tous les besoins de bien-être des pilotes. Les 24 heures du Mans constituent le défi d'endurance ultime qui met véritablement à l'épreuve leur bien-être bio-psychique. La température dans l'habitacle de la voiture peut atteindre 32 degrés, les pilotes peuvent transpirer jusqu'à 2,5 litres au cours du premier relais (temps nécessaire pour vider le réservoir de carburant - nos relais duraient environ 42 minutes). Votre rôle est de vous assurer que les pilotes absorbent suffisamment d'électrolytes et de nutriments pour leur taille et leur poids afin d'éviter la déshydratation, les crampes et la fatigue mentale. Le conseil tiré de la déclaration de consensus de Racinais et al est de consommer 6ml d'eau par kg de masse corporelle pendant la période de course, toutes les 2 à 3 heures, ainsi que 2 à 3 heures avant l'entraînement ou la compétition dans la chaleur. Les pilotes sont souvent fatigués et nauséeux après un relais, il faut donc leur rappeler de manger et de boire les bonnes quantités.



4) D'excellentes capacités d'organisation et de chronométrage sont essentielles. Avant la course, le programme du pilote est planifié en fonction de la consommation du réservoir de carburant, des changements de pneus, des prévisions météorologiques, de l'heure de la journée et de nombreuses autres variables. Toutefois, ce programme peut changer au début de la course en raison de maladies ou de changements météorologiques, par exemple. Notre programme a complètement changé en une heure en raison de fortes pluies, ce qui nous a obligés à changer de pilote pour un autre plus expérimenté dans les conditions météorologiques, bien plus tôt que prévu. Le rôle du physiothérapeute tout au long de la course est déterminant pour le succès de l'équipe. Vous devez vous assurer que le pilote est à la voiture réchauffé et préparé mentalement aux bons moments, être présent après le relais pour fournir des soins et vous assurer que les pilotes mangent, boivent et dorment quand le programme le permet. Comme nous l'avons vu, le programme change souvent très rapidement, c'est pourquoi il est essentiel de faire preuve d'initiative et d'être proactif/autonome.




5) Soyez toujours prêt ! Le sport automobile est un environnement très rapide et imprévisible, ce qui fait qu'un accident peut se produire, et le risque augmente malheureusement avec les 24 heures. Notre voiture a été impliquée dans une collision et le pilote s'est blessé au dos lors de l'impact. Alors qu'il a pu ramener la voiture dans la voie des stands, nous avons été les premiers professionnels de la santé à voir le pilote. Notre rôle était de répondre aux questions d'évaluation de la sécurité afin de nous assurer qu'il pouvait sortir de la voiture en toute sécurité pour que nous puissions l'évaluer et le traiter. Heureusement pour l'équipe, nous avons pu ramener le pilote sur la piste après quelques soins et lui faire franchir la ligne d'arrivée !


6) Profitez-en ! Les 24 heures du Mans sont un événement véritablement emblématique et l'atmosphère et l'esprit qui y règnent sont électrisants. C'est une course longue et très mouvementée, et en tant que seul physiothérapeute de l'équipe, il n'y avait pas de temps pour dormir pendant 36 heures, donc il faut vraiment s'investir dans l'équipe. Nous pouvons dire honnêtement que nous avons aimé chaque seconde et que nous sommes partis pleins de fierté et de respect pour l'incroyable équipe d'Eurasia.


La Verbier Touch attend avec impatience le prochain événement sportif d'élite et espère que vous avez apprécié de découvrir notre voyage Le Mans 2021.




4 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout